Hypnose Villefranche Diane Dussert coach de vie hypnothérapeute

Coach de vie & Hypnothérapeute - 06.87.84.47.07

  • Di@Ne

Le chemin de la joie

Dernière mise à jour : 16 mai

" Lève-toi et marche ! "


Fraîchement revenue du chemin de Saint Jacques de Compostelle, j’ai envie de vous partager le cadeau qui m'a été offert !

Randonneurs sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle

Ma motivation est née de plusieurs besoins :

prendre de la hauteur sur mon quotidien, expérimenter un autre présent, le besoin de me challenger physiquement et interroger ma spiritualité.

Le choix de ce périple m’est venu d’une manière tout à fait surprenante ...






Pourquoi Saint Jacques de Compostelle

Tout a démarré après à une profonde méditation dans la Nature alors que je ressentais depuis plusieurs semaines le besoin de calmer des perturbations énergétiques. Ce jour là, j'ai ressenti un fort besoin de reconnexion à quelque chose de plus essentiel, loin du mental.

Ce fut une méditation libre et interrogative sur mes ressentis pour comprendre vraiment ce qu'ils m'exprimaient.


La réponse de la Nature

Je fus bousculée dans mes émotions par des énergies très mouvementées qui se sont manifestées dans mon for intérieur. Puis, je sentis que j'entrai doucement dans un état hypnotique, me connectant à plus élevé que moi. Mon mental devenait plus léger et plus fugace, comme un état de conscience modifié que je reconnaissais.

J'ai alors ressenti une puissante énergie émotionnelle, mélange de peur, d'incertitude et de questionnement.

Je me suis sentie incitée à poser une question, demander à ce à quoi je connectais : " Que dois-je faire ?"

Bouleversée par mon ressenti, j'ai été comme réveillée et invitée à ouvrir les yeux alors noyés d'émotions.

Le cœur et les sens totalement ouverts à ce j'étais en train de vivre, la Nature me répondit par l'intermédiaire de messagers étonnamment symboliques.


Le bourdon

Alors en plein mois de février et les fleurs encore endormies, un bourdon est venu en ma direction et se mis à tournoyer autour de moi durant plusieurs minutes avant de repartir.

Etonnée par cette rencontre, j'ai osé demander si cela était la réponse à ma question... rien ne vint. Instinctivement, j'eus la curiosité de rechercher sur le web la signification et la symbolique de cet insecte.


Je fus bouleversée ! Le premier lien que j'avais ouvert me répondait ! Et surtout bouleversée d'expérimenter cette interaction avec l'invisible. Peut-on réellement demander et recevoir une réponse à notre question ? Oui.

Je me souviens encore de la description de l'article en question : Le bourdon / Caducée d'Hermès et du titre " Saint Jacques info." .

Mon cœur ne fit qu'un bon dans ma poitrine, je découvris alors que le bourdon était le symbole du pèlerin sur le chemin de Compostelle, associé au Caducée d'Hermès, tatouage encré sur ma peau deux ans auparavant. Le caducée de Hermès lui aussi composé d'un bourdon celui du bâton d'Hermès, tel le bâton du pèlerin.

(Très étrangement à ce jour le site n'est plus accessible mais la description l'est toujours.)


Clairement déstabilisée par ces coïncidences, j'ai ressenti que rien n'était par hasard.

Il était clair que j'avais envie de partir, envie de vivre une nouvelle expérience et je me suis alors dit que le chemin de Saint Jacques pourrait effectivement correspondre à mon besoin.

Toujours dans mes émotions, la sensation d'ouverture et de connexion à quelque chose de supérieur à moi devenait plus évidente alors même que j'étais sortie de méditation.

Et si j'écoutais ? Et si je décidais que je ne décidais plus vraiment de ce dont j'avais essentiellement besoin ?


L'abeille

J'ai alors remercié la Nature et me suis levée, les pieds bien ancrés au sol pour ressentir mes énergies circuler. C'est alors qu'une grosse abeille est venue à ma rencontre. La première abeille de la saison qui annonce le printemps. Je regardais autour de moi, pas de fleurs aux alentours pour attirer l'insecte à nouveau ici. Mon mental accepta d'y lire la synchronicité et la beauté d'une connexion particulière.

Cette grosse abeille, la reine des abeilles, était de sortie pour venir à moi… Je ressentis alors un profond émoi.

J'ai alors repris mes recherches pour savoir si un nouveau signe m'était destiné. J'ai alors découvert sur Internet la symbolique de la reine des abeilles : le pouvoir alchimique, le miel nectar de l'alchimie de la magie de la Nature. Le miel, un symbole de transmutation ancestral.

(Cette expérience n'est pas sans rappeler celle de l'éminent psychanalyste Carl Gustav Jung, avec un scarabée qui vint sur l'épaule de son client à un moment particulier de leur entretien.)


Mon chemin était tracé

Cette expérience était la confirmation que le chemin était sur MON chemin, confirmant les autres captations perçues dans mes méditations des jours précédents.

Trop de symboliques et de synchronicités pour hésiter à m'engager dans le sens de cette aventure.

J'ai donc choisi de faire confiance en ce que je ressentais et d'écouter ce qui échangeait avec moi, dans tous les sens.


Pour des questions pratico-pratiques, je choisis de démarrer mon périple le 18 avril 2022, loin de me douter qu'il s'agissait là d'une date particulière dans l'agenda religieux.

A l'occasion d'un échange téléphonique avec un ami, j'appris qu'il s'agissait du lundi de Pâques, un jour représentant le moment de la renaissance ( résurrection du Christ selon la religion Catholique).


Tout cela raisonnait fortement comme une évidence, j'avais besoin de faire renaître quelque chose en moi sans savoir vraiment quoi.


Les semaines avant de partir je ne manquais pas de méditer à nouveau pour retrouver cette sensation de connexion particulière et puissante, mon apaisement avait effacé les doutes sur mon choix. Rien d'autre de plus excitant n'existerait alors que ce projet de départ sur le chemin…


J'eus également la chance que toute l'organisation se déroule de manière limpide. Dès le départ de Villefranche j'ai eu l'immense joie d'être accompagnée jusqu'au Puy en Velay par une personne chère à mon cœur, un ami curieux de connecter à ce que j'expérimentais…

La magie opéra dès notre arrivée, alors que nous profitions de découvrir l'histoire et les mystères de la ville du Puy notre Dame ( Puy en Velay ).

Une voix douce chuchotait déjà dans mon cœur : " Tu ne seras jamais seule, jamais seule …".



Le champ des possibles


Embrasser sa liberté c’est se délester du superflu.


Symboliquement, le sac à dos qui s’allège au fur et à mesure que l’on avance sur son chemin représente le dépouillement nécessaire pour atteindre la sagesse de l'apprentissage de la vie.

La sensation d'avancer se nourrit d'elle même et permet de se rendre compte qu’il y a une reconnexion avec la sensation de POUVOIR, non pas le pouvoir de dominer par la maîtrise mais celui des potentiels.

Ne plus penser à la destination, mais d’être dans chaque pas et dans chaque paysage ouvre de nouvelles perspectives.



Soulager mon sac de peurs

Faire la lumière ou, conscientiser mes freins.


Phrase d'éveil spirituel #dianedussertcoaching

Confronter mes peurs à l’inhabituel m’a permis de me développer humainement et spirituellement. Sortir de ma zone de confort connue... En laissant mon objectif changer d’axe, en laissant faire le cheminement mon regard changeait.


La conscience de mes peurs m'a permis de sentir que je les dépassais, un avancement spirituel au-delà des kilomètres.

On dit souvent qu’un sac de pèlerin trop chargé représente le poids des peurs du porteur. A chaque demi-journée je sentais qu'une légèreté intérieure commençait à m'accompagner.

Faire un pas c’est déjà prendre une direction

Le sens de l'orientation, écouter son intuition et sa mémoire essentielle.


Oser partir seule, sans carte ni boussole, oser le confort minimal, oser ne pas savoir quand j’arrive, oser lâcher le mental.

Vivre tout simplement, en avançant comme hypnotisée par la direction du chemin sans nul autre besoin que les besoins primaires.

Je crois aujourd’hui que la liberté c’est se focaliser sur nos besoins essentiels personnels.

Qu’en est-il sur le chemin de nos vies quotidiennes… ?


J’ai compris que ce voyage était une concrétisation de mon travail personnel.

Dépasser mes peurs m'a permis d'intégrer et d'incarner la transformation vers la sensation de liberté et de souplesse mentale en intégrant la posture d'accueil de la vie.

Se rencontrer

" Tu ne seras jamais seule…"

J'avais volontairement choisi de partir marcher seule, alors que des groupes sévissaient déjà sur le chemin, j'ai profité de ma solitude tel un cadeau.

Sortie du sentiment de solitude, j'ai ouvert grand la porte du sentiment de plénitude.

Pleinement présente, dans chaque pas dans chaque panorama comme si je ne faisais plus qu'un avec le chemin.

Le peu de rencontres humaines que j'ai pu faire prenait alors une tout autre saveur et devenait une occasion à ne pas manquer pour partager la joie de se rencontrer. Un « bonjour ! » confirmait un bo